L’hiver est la saison propice pour plonger certaines personnes dans un état dépressif temporaire. On parle alors de dépression saisonnière. Elle est due au manque de lumière naturelle. Nous sommes plus sujets à la morosité, au manque d’entrain et à la fatigue. Alors si vous avez le moral dans les chaussettes, lisez nos conseils pour lutter contre cette dépression hivernale et faites partager !

Les causes de la dépression hivernale

En hiver, les journées sont plus courtes et la nuit tombe plus vite. Nous avons plus facilement envie de rester cloîtré à la maison et de se faufiler sous la couette face à cette grisaille et au froid. Cependant, certaines personnes présentent une réelle baisse de moral, une mauvaise humeur et un manque d’énergie. Ce coup de blues hivernal est souvent appelé déprime hivernale ou encore déprime saisonnière. 

Les causes sont encore mal connues mais le manque de lumière serait la principale raison. En effet, lorsque les rayons lumineux arrivent au niveau de la rétine, ils se transforment en signaux électriques. Puis ils sont transmis au cerveau et stimulent les neurotransmetteurs comme la sérotonine au cours de la journée.

La sérotonine joue sur la bonne humeur. Elle sert aussi à fabriquer la mélatonine au cours de la nuit, surnommée l’hormone du sommeil. Ainsi, plus votre cerveau produit de la sérotonine au cours de la journée, plus la quantité de mélatonine sécrétée sera importante. Par conséquent, le manque de lumière pendant l’hiver agit négativement sur la sécrétion de la mélatonine. Ce dérèglement hormonal peut alors entraîner une déprime hivernale. Alors comment y faire face ?

Nos solutions pour retrouver le moral

Les aliments qui donnent le sourire

Les aliments riches en magnésium ont toute leur place en cas de baisse de moral et de fatigue. Effectivement, ce minéral est indispensable au bon fonctionnement du système nerveux et musculaire. Mangez ainsi plus de chocolat noir, légumes verts, céréales complètes, fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes…), ou de légumes secs (haricots blancs, lentilles, pois cassés). Certaines eaux minérales sont également riches en magnésium. En cas de besoin, une cure de magnésium en supplément peut aussi vous aider à restaurer vos réserves en magnésium !

Ne négligez pas les oméga 3 ! En effet, ces acides gras sont des constituants des membranes des neurones. Le DHA contribue au fonctionnement normal du cerveau. Il joue donc un rôle dans l’équilibre émotionnel. Alors pendant l’hiver, c’est le moment de manger plus de poissons gras, d’huile de colza, de lin, des noix… Il existe aussi des huiles de poissons riches en oméga 3 en capsules pour compléter votre alimentation. 

Pour optimiser la synthèse de sérotonine, consommez des aliments riches en tryptophane comme la viande, le poisson, les oeufs et le lait. 

Enfin, les vitamines du groupe B sont aussi intéressantes pour l’équilibre du système nerveux et les fonctions psychologiques. Mangez davantage de légumes verts et aussi de la levure de bière. 

Les plantes contre la déprime hivernale

La phytothérapie constitue une alternative naturelle pour vous aider à lutter contre la déprime saisonnière. Privilégiez les plantes sédatives, comme le houblon, l’avoine, la passiflore ou encore la mélisse. Elles favorisent le sommeil. 

En cas de baisse d’énergie, l’Eleuthérocoque est idéal pour donner un coup de fouet pendant la journée. Cette plante contribue au bien-être physique et favorise le maintien des capacités mentales et physiques en cas de fatigue et d’épuisement. 

La luminothérapie contre le coup de blues hivernal

Si vous ressentez un réel manque de lumière, la luminothérapie est aussi une solution contre la dépression saisonnière. Cette thérapie consiste à s’exposer au quotidien à une lumière blanche artificielle. Elle est dite à large spectre de forte intensité imitant ainsi la lumière du soleil. Comme la lumière est essentielle pour réguler nos rythmes biologiques, elle permet de chasser le stress et la déprime hivernale. La luminothérapie stimule la rétine qui active le cerveau. Cela facilite ainsi la libération de la sérotonine, neurotransmetteur activateur de l’humeur. 

N’hésitez pas aussi à bouger et à vous aérer la tête !  Et vous, quelles sont vos astuces pour chasser les idées noires pendant l’hiver ?